Lifting des cuisses : quelles cicatrices engendrées ?

25/04/2016 | | CHIRURGIE ESTHETIQUE

Nombreuses sont les causes qui poussent certaines personnes à opter pour un lifting des cuisses, dont en grande partie l’aspect esthétique gracieux à cause d’un excès de graisses dans la zones des cuisses et des jambes.
Avoir cette allure désagréable revient au vieillissement de la peau, des variations marquantes de poids, la grossesse ou encore à des raisons totalement héréditaires.
lifting des cuisses tunisie
Des cuisses trop pleines ou déformées peuvent gêner la marche, et elle donne lieu à un frottement qui peut à son tour causer d’autres complications cutanées. Ce sont les femmes qui se dirigent le plus souvent à la chirurgie esthétique pour opter à un lifting des cuisses.
Cette technique donne dans la majorité du temps des résultats assez rapides et satisfaisants, et s’agit d’une aspiration de l’excès de graisse au niveau des cuisses ainsi que d’un drapage de la peau après élimination de l’excèdent cutané.
L’intervention dure environ les 90 minutes, et le résultat ne sera carrément visible qu’à partir de la deuxième ou troisième semaine. Quant à la forme des cuisses, elle sera draper de nouveau la peau après prélèvement de la graisse e, question.
Néanmoins, certains patients négligentle fait que ce genre d’opérations esthétiques pourrait donner suite à des cicatrices plus ou moins visibles et qui ne disparaissent pas dans l’immédiat.

Lifting des cuisses : quelles cicatrices engendrées ?

Il existe plusieurs types de cicatrices dont on peut distinguer deux principales catégories : les cicatrices normales et celles considérées comme étant anormales. Les cicatrices dites normales sont généralement souples à la palpation et ne présentent pas de différences de couleurs avec la peau.
Dans d’autres cas, cela pourraient évidemment causer des complications et là on parlera plutôt des cicatrices anormales qui sont considérées comme étant des effets secondaires de l’intervention esthétique en question.
En effet, L’emplacement et la taille de la cicatrice sont variables, et généralement le chirurgien esthétique choisie bien de les placer là où elles sont le moins remarquées.
Généralement, des précautions postopératoires sont suivies pour éviter ce genre de complications défavorables. Le patient devrait alors porter un bandage élastique durant une à six semaines et ce pour éviter le relâchement de la peau et la persistance des cicatrices.
Il est très important à noter aussi que pour des résultats parfaits et une guérison rapide, les cicatrices après un lifting des cuisses ne doivent subir aucune tension, et ce au moins, au cours des premières semaines postopératoires.

Les commentaires sont fermés.


error: Content is protected !!