La chirurgie bariatrique pour lutter contre le cancer de l’endomètre

22/10/2015 | | chirurgie de l'obésité

Méconnu par beaucoup  de femmes, le cancer de l’endomètre est pourtant le deuxième cancer gynécologique en France en termes de fréquence après le cancer du sein et le quatrième cancer chez la femme (toutes les parties du corps confondues).

Qu’est-ce que le cancer de l’endomètre ?cancer de l’endomètre

C’est une formation cancéreuse au niveau de la muqueuse qui tapisse l’utérus (lieu de la gestation).

Les trois quarts des cas de cancer de l’endomètre apparaissent après la ménopause.

C’est un cancer qui est généralement lié aux modifications hormonales (et surtout l’œstrogène) qui se développent après la ménopause.

L’obésité : un facteur de risque

L’obésité est une maladie qui caractérise ce siècle, d’ailleurs l’organisation mondiale de la santé l’a classé comme étant l’un des fléaux mondiaux.

Non seulement, l’obésité est à l’origine d’une prise de poids très importante qui peut rendre difficile le quotidien des personnes obèses et peut même avoir des répercussions psychologiques qui peuvent plonger la personne dans une dépression.

D’autre part, l’obésité est un terrain favorable à plusieurs maladies opportunistes tels que l’hypertension artérielle, le diabète de type 2 et les troubles cardiovasculaires.

Récemment, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), de même que l’Institut National du Cancer ont lié l’obésité au cancer de l’endomètre.

En effet, ce constat a été validé par plusieurs publications médicales.

Il en ressort qu’une augmentation de l’indice de masse corporelle (IMC) de 5 unités correspond à une augmentation de 52% du risque de développer un cancer de l’endomètre chez la femme.

En effet, d’après les différentes études, l’augmentation du stock de cellules graisseuses est à l’origine d’une sécrétion plus importante d’œstrogène d’où une forte exposition de l’endomètre à cette hormone.

La chirurgie bariatrique diminue le risque du cancer de l’endomètre

Une étude qui a été réalisé à l’université de Virginie aux Etats Unis sur des femmes présentant un risque élevé de cancer et qui souffrent d’obésité, a permis de montrer l’intérêt de la chirurgie bariatrique dans la diminution du risque du risque du cancer de l’endomètre.

Ainsi, le docteur Susan Modesitt  du centre pour le caner de l’Université de Virginie considère que 20% des décès dus au cancer chez les femmes pourraient être évités si elles avaient un poids moins élevé.

En effet, le docteur Modesitt considère que presque un cas de cancer de l’endomètre sur deux est dû à l’obésité.

L’étude a concerné 68 femmes, avec un IMC moyen de 50.2 et une moyenne d’âge de 44.2 ans.

Non seulement la chirurgie de l’obésité a permis une perte de poids moyenne de 45.7 kilos, mais, on a observé une disparition des lésions précancéreuses chez 10% des femmes.

Ainsi, la chirurgie bariatrique permet  d’une part d’améliorer la qualité de vie des patients mais elle diminue aussi les risques de cancer de l’endomètre et permet d’éradiquer les maladies opportunistes tel que le diabète de type 2.

Les commentaires sont fermés.


error: Content is protected !!