Organiser son alimentation après un bypass gastrique

08/09/2015 | | chirurgie de l'obésité

Dans la lutte contre l’obésité plusieurs personnes ont choisi une solution radicale, mais qui est en fait une solution efficace et qui a fait ses preuves, c’est-à-dire la chirurgie bariatrique.

Il existe plusieurs techniques de chirurgie de l’obésité :

–     La mise en place d’un anneau gastrique qui est un moyen réversible et qui ne touche pas aux organes

–     La sleeve gastrectomie : une technique irréversible

–     Le bypass gastrique : une technique irréversible, la plus lourde et celle qui demande le plus de précautions.

En effet, on a l’impression que la chirurgie bariatrique est une solution de facilité, cependant, ce choix nécessite beaucoup de réflexion car une intervention tel que le bypass gastrique nécessite le suivi rigoureux d’une hygiène de vie et une alimentation spéciale à vie.

Comment s’organise une chirurgie de l’obésité en Tunisie

En Tunisie, la préparation d’une chirurgie bariatrique commence alors que le patient est dans son pays d’origine.

Après l’intervention, le patient profite d’un séjour dans un hôtel cinq étoiles et voit son chirurgien digestif pour une consultation de contrôle.

Le suivi du patient se poursuit même après son départ.

En effet, lors de la consultation postopératoire, le chirurgien donne au patient les directifs qu’il devra suivre pour éviter toute complication.

Programme alimentaire CONSEILS ALIMENTAIRES

Les premiers jours postopératoires, le patient est sujet à des vomissements puisqu’il a encore ses reflexes d’avant l’intervention.

Il est important que le patient ne mange pas trop, et surtout qu’il évite le grignotage, il lui suffit de manger dès qu’il a faim.

Généralement les patients après un bypass gastrique mangent des petits repas cinq fois par jour, car il faut arrêter de manger dès qu’ils ressentent la sensation de satiété.

Il existe aussi des recommandations propres à l’alimentation, d’ailleurs durant les premières semaines il est recommandé de ne manger que des repas liquide et d’augmenter progressivement la consistance.

Il est primordial de très bien mâcher avant d’avaler, des aliments de taille importante peuvent provoquer des troubles digestifs.

Il faut éviter de boire de l’eau avant et pendant les repas et attendre au moins un quart d’heure avant d’en boire après les repas.

Les boissons gazeuses sont déconseillées.

L’alimentation doit être variée pour éviter tout risque d’une mal nutrition, il faut avoir des rations équilibrées de vitamine, de lipide, de protide, de glucide et d’oligoélément.

Dans certains cas, il est possible de prendre des compléments alimentaires.

Le suivi

Le chirurgien digestif reste en contact avec le patient et répond à toutes ses questions.

Il ne faut pas hésiter à le contacter en cas de problème, surtout durant les six premiers mois.

Les commentaires sont fermés.


error: Content is protected !!