Chirurgie esthétique du nez

Les types d’une rhinoplastie: Chirurgie esthétique du nez

Le nez, figure au centre du visage et dont l’aspect est responsable de la définition de la structure générale des traits de la face. Cependant, avoir un nez déformé est susceptible d’engendrer des complexes nuisant à la confiance en soi surtout face aux regards des autres.

Avec une moyenne de 15 000 interventions chaque année en France, la rhinoplastie occupe le premier rang des chirurgies esthétiques du visage en France. Aux USA et dans le monde, elle arrive à la cinquième place toutes opérations esthétiques confondues.

Les types de rhinoplastie esthétique.

1-La rhinoplastie esthétique primaire.

La notion de rhinoplastie est liée à un ensemble de techniques qui corrigent certaines déformations nasales dans un objectif de rendre le nez harmonieux avec les traits du visage. En effet, elle permet d’embellir le visage à l’aide d’un nez parfaitement proportionné.

Utilité psychologique de la rhinoplastie

La chirurgie esthétique du nez , corrige les déformations nasales auprès d’un patient qui souffre de troubles psychologiques causés par un défaut morphologique afin de remettre la confiance du patient en soi.

Il s’agit d’une opération de rectification des zones du nez pour un homme ou une femme qui estime que son nez est «incohérent» avec son visage afin de bénéficier d’un beau nez en parfait état.

Après l’achèvement du temps de cicatrisation, cette opération va permettre d’obtenir la forme et la hauteur du nez  ce qui reflète une satisfaction personnelle associée à une confiance en soi. De plus, il s’agit d’une procédure profitable autant sur le plan physique que médical.

Utilité physique de la rhinoplastie

La rhinoplastie à visée esthétique, est indiquée pour réduire, augmenter ou corriger les disgrâces du nez à l’aide d’une rectification de ses différentes régions pour un homme ou une femme qui estime que son est incohérent avec le reste des traits de son visage.

En effet, son objectif est lié au bénéfice d’un nez à la fois beau et en parfaite état.

2-La rhinoplastie secondaire.

Un acte esthétique beaucoup plus délicat et complexe qui consiste en une ré-opération de correction de l’aspect « raté » d’une première rhinoplastie ou de correction des difficultés de respiration suite à une chirurgie esthétique du nez avec un intervalle de 12 mois entre les deux procédures.

En fonction de l’imperfection à corriger, la rhinoplastie secondaire à pour objet de traiter une retouche ou une reprise totale afin de traiter des défauts donnant au nez un aspect trop petit, trop raccourci, trop remonté, trop long avec une pointe de nez tombante ou tordu, à savoir:

Des résections des os trop importantes dit un «nez trop creusés» ou pas assez à cause d’une bosse persistante ou un nez trop large. En fait, les os sont parfois cassés sur des endroits qui n’étaient pas souhaités,

Des résections des cartilages trop importantes en forme d’un nez trop étroit, une pointe pincée, un aspect en bec de corbin ou rétraction des ailes du nez ou pas assez telle qu’une pointe trop large ou trop proéminente,

Des asymétries du nez parfois liées à des gestes faits de façon asymétrique, une déviation de la cloison mal corrigée ou des asymétries préexistantes.

 


error: Content is protected !!