Lifting des fesses pour remonter les fesses affaissées

31/12/2015 | | CHIRURGIE ESTHETIQUE

Lifting des fesses, tout comme les seins, sont pour les femmes un symbole de féminité et de sensualité. Leur beauté réside dans leur fermeté et leur aspect rond et tonique.

Malheureusement, la peau des fesses perd son élasticité au fil des années et les belles fesses deviennent flasques et tombantes. Pour ceci, un bon lifting des fesses ni vu ni et vous retrouvez le booty ferme de votre jeunesse.
Lifting des fesses

Causes de l’affaissement des fesses

  • Vieillissement
  • Suite à une grossesse
  • Importante perte de poids
  • Manque de volume dans la partie supérieure des fesses avec affaissement dans la partie inférieure
  • Volume de fesses très développé avec excès de peau

Lifting des fesses : principe et déroulement de l’intervention

Objectif : retirer la peau excédentaire de la fesse pour remonter les fesses tombantes
Il existe deux types de lifting des fesses :

Lifting supérieur :

réalisé lorsque le relâchement cutané concerne toute la fesse. Celle-ci va être remontée vers le haut à l’aide d’une incision au dessus des fesses et qui sera cachée par la suite sous la culotte. Ça va >corriger l’aspect de cellulite lié au relâchement cutané.

Lifting sous-fessier :

réalisé si le relâchement ne concerne que la partie inférieure des fesses accompagné d’un glissement du sillon sous-fessier vers le bas. Le chirurgien opte alors à retirer l’excès de peau par une incision cachée dans le sillon sous-fessier et redéfinir ainsi un nouveau sillon naturel.
Elle se déroule sous anesthésie générale et dure environ deux heures avec une hospitalisation d’une nuit. Elle peut être accompagnée d’une pose d’implants fessiers, d’un lipofilling ou d’une liposculpture des graisses localisées aux alentours des fesses.

Lifting des fesses : suites opératoires

  • Douleurs modérées calmées par la prise des antalgiques
  • Port d’un panty spécial qui permet une bonne contention des fesses
  • Limiter la position assise et éviter tous les efforts physiques pour assurer une bonne cicatrisation
  • Œdèmes et ecchymoses durant les deux premières semaines (c’est habituel)
  • Vous pouvez prendre une douche même en j+1 (pas un bain)
  • La reprise du travail peut se faire après une semaine voire deux alors que la reprise des activités sportives ne se fait qu’après un mois et demi.

Laissez un commentaire


error: Content is protected !!