Le lifting des bras prend le pas

28/11/2014 | | CHIRURGIE ESTHETIQUE

brachioplastie en Tunisie L’American Society of Plastic Surgeons (ASPS) vient de publier de récentes statistiques, celles-ci révélant une tendance nouvelle chez les femmes américaines à recourir au lifting des bras, les demandes en la matière étant en augmentation de 4.000 % et ce, depuis le début du XXIème siècle. En effet, 300 femmes y avaient eu recours contre plus de 15.000 en 2012.

Pour être exact, 15.457 interventions de ce type ont eu lieu aux Etats-Unis, donc 3 % de plus qu’en 2011, la plupart sur des femmes de 40 à 54 ans (43 % des interventions). Il s’agit, en fait, d’une liposuccion suivie d’un lifting des bras ou brachioplastie, cette dernière consistant à retirer sur la face interne du bras la peau en excès qui devient flasque.

Selon l’ASPS, cette nouvelle tendance aurait été lancée par des célébrités comme Michèle Obama, Jennifer Aniston ou Demi Moore, s’expliquant par une attention particulière de ces femmes à l’image qu’elles projettent, allant jusqu’au moindre détail, et leur désir de repousser les outrages du temps sur l’ensemble de leur corps.

Exacerbé par l’importance que prend l’image d’un corps musclé et en bonne santé de nos jours, cet engouement nouveau touche de plus en plus de femmes qui refusent un vieillissement, aussi infime soit-il, qu’elles considèrent comme une atteinte à leur estime de soi en particulier et à celles des autres en général.

Plus généralement, on peut considérer que la chirurgie esthétique a de beaux jours devant elle avec, à son actif, une augmentation des demandes de 7 % par an de 2010 à 2014, l’augmentation mammaire étant l’intervention la plus demandée depuis 2006. Les autres demandes les plus fréquentes concernent le traitement de la gynécomastie (plus de 5 %) et la greffe de cheveux (plus de 4 %) chez les hommes, et… le lifting des bras.

Chirurgie Plastique

Mais la chirurgie plastique est avant tout reconstructrice et plus de 4,2 millions d’interventions conséquentes à une ablation tumorale ont été pratiquées en 1 an.

Enfin, le lifting cervico-facial et la réduction mammaire rencontrent de plus en plus de demandes chez les hommes, tandis que la rhinoplastie reste l’intervention la plus demandée par ces messieurs.

Dans l’ensemble, si les chiffres affichent de nettes augmentations des demandes, c’est parce que les coûts sont sujets à des baisses drastiques avec le tourisme médical, en particulier avec des interventions de chirurgie esthétique en Tunisie, aux prix allant jusqu’à la moitié de ceux pratiqués en Occident et ce, avec des compétences, une qualité de soins et un service au moins équivalents.

Les commentaires sont fermés.


error: Content is protected !!