Liposuccion : gare aux idées fausses !

11/12/2014 | | CHIRURGIE ESTHETIQUE

Consistant à retirer la graisse profonde excédentaire par aspiration avec de petites cicatrices d’à peine 3 mm, la liposuccion permet la rétraction de la peau et évite ainsi le retrait de la peau en excès qui, lui, laisse de grandes cicatrices.

liposuccionLe point sur quelques idées fausses sur la question et qui ont la vie dure.

  • Il est préférable de perdre du poids avant une liposuccion.

Faux : le poids excédentaire perdu avec un régime avant une liposuccion aboutit à une peau flasque et peu tonique et l’intervention est de qualité moyenne, voire mauvaise. Or la peau se rétracte très bien après une liposuccion et sa qualité est très bonne, permettant d’entamer un régime aux suites tout à fait satisfaisantes. D’autant plus que les effets positifs du facteur psychologique après l’affinement d’une silhouette sont favorables.

  • La graisse se régénère après une liposuccion.

Faux : la silhouette est affinée de manière définitive car la liposuccion supprime les adipocytes (cellules graisseuses responsables du stockage de la graisse) qui ne se régénèrent pas. En cas de reprise de poids, la graisse est répartie sur l’ensemble du corps et n’est plus localisée, finie la culotte de cheval et autres amas graisseux spécifiques !

  • Cellulite et peau d’orange sont traitées par la liposuccion.

Faux : la liposuccion intéresse la graisse moyenne et profonde mais pas la graisse superficielle responsable de l’effet peau d’orange dû à la cellulite.

  • Il est déconseillé de recourir à la liposuccion avant une grossesse.

Faux : une liposuccion ne concernant pas la peau au niveau du ventre mais seulement la graisse, elle n’a aucun effet sur une grossesse future.

Des réponses claires et précises, sur quelques idées fausses, à-propos de l’intervention de liposuccion

Les commentaires sont fermés.


error: Content is protected !!