03/06/2016 | | CHIRURGIE ESTHETIQUE

Un visage qui vieilli c’est la graisse sous la peau qui la déforme, le lifting consiste en le fait de remonter des pesanteurs qui sont descendu avec le temps. Il est sélectif, il doit être axé sur les zones qui sont spécifiquement. L’ovale-bas joue-cou.
Le fait de repositionner le visage par un lifting n’a pas d’âge particulier, c’est un geste spécifique qu’il faut le faire quand les tissus commencent à se détendre.

lifting visage Tunisie

Par qui est demandé le lifting aujourd’hui ?

Il est important d’arrêter de répéter ces lieux communs qui sont aujourd’hui réellement obsolètes. Non, ces femmes qui demandent un lifting aujourd’hui ne sont ni paumées, ni futiles, ni dépressives, ni oisives, ni en perte de repères. Aujourd’hui, les femmes qui décident un lifting sont des femmes très responsables, qu’elles aient une activité professionnelle, avec des responsabilités importantes, ou qu’elles soient mères de famille, ou engagées, même, dans une activité politique, ce sont des femmes tout à fait conscientes de leur désir de demander un lifting. Elles souhaitent tout simplement utiliser les moyens actuels de la science dans un objectif de bien-être.

En quoi consiste-il

Son principe  consiste à retirer la peau en excès au niveau du visage. C’est une intervention qui donne d’excellents résultats et qui agit essentiellement sur l’excès de peau et beaucoup moins sur les rides. La demande de lifting s’est multipliée de manière importante depuis quelques années.
La lutte contre le vieillissement, le désir de rester jeune et de garder une belle apparence le plus long temps possible est tout à fait légitime aujourd’hui. Mais cette demande a beaucoup changé depuis quinze ans. Effectivement il y’a encore une vingtaine d’année les femmes attendaient un relâchement de leur visage important de la peau pour entreprendre un lifting lorsque, disaient-elles, « ça en vaut vraiment la peine ». Aujourd’hui, certaines femmes désirent se faire opérer plus jeunes car elles veulent garder un visage le plus longtemps possible en pleine forme. On voit même certaines femmes qui, préventivement, vers 40 ou 50 ans, désirent une intervention. On ne pense pas que l’indication de subir ou pas un lifting soit fonction de l’âge car les femmes vieillissent d’une manière très différente les unes des autres. La survenue du relâchement n’est pas identique chez toutes les femmes, elle est très variable en fonction de l’état vasculaire, de l’état hormonal, et bien entendu du stress. On voit donc des femmes jeunes et pourtant bien marquées à 40 ans, et un peu plus à la suite d’un événement majeur, demander un « petit coup de jeune » par un lifting relativement léger, pour se retrouver en forme. Ceci est tout à fait normal et fréquent aujourd’hui. Dans ce cas, je ne juge pas ; ce qui compte c’est de savoir et d’apprécier s’il y’a ou pas assez de peau pour obtenir un résultat harmonieux et durable. La question aujourd’hui n’est plus : « Pourquoi un lifting ? » mais « Pourquoi pas un lifting ? » si c’est réalisable.

Les commentaires sont fermés.


error: Content is protected !!