Le retrait d’implant mammaire

02/11/2015 | | chirurgie mammaire

Depuis 2014 et spécialement aux Etats Unis, la réduction mammaire est l’une des interventions qui ont enregistré la plus grande augmentation.

En effet, une nouvelle tendance s’est développée celle des fesses bombées et volumineuses à l’image de Kim Kardashian  et de Nicki Minaj.

D’autre part, les patientes qui ont mis en place des implants il y a une vingtaine d’années voient le résultat cosmétique se détériorer au fil du temps avec l’installation d’une ptose mammaire et la chute des seins.

En contrepartie, de plus en plus de femmes optent pour un retrait d’implant mammaire ou un passage à une taille de bonnet moins importante.

De ce fait, nombreuses sont les femmes qui se doutent du résultat esthétique d’un tel acte.

retrait-implant-mammaire

Simple retrait des implants

C’est une intervention chirurgicale qui vise à retirer les implants mammaires.

Ensuite, le chirurgien observe l’évolution de la poitrine.

Dans un premier temps, la loge qui avait été aménagée pour la mise en place de l’implant mammaire se rétracte et permet à la peau des seins de se rétracter.

Certes, cette rétraction est très modérée, mais, pour certaines patientes elle est suffisante.

Si le résultat est jugée esthétiquement insuffisant, il est possible de recourir à un traitement chirurgical de la ptose mammaire.

Cependant, la patiente sera amenée à réaliser deux interventions distinctes et donc une majoration des risques encourues lors de l’intervention ainsi que les frais.

Retrait des implants et traitement de la ptôse

Suite au retrait des prothèses mammaires, le chirurgien procède dans le même temps opératoire à un lifting des seins.

Ainsi le résultat est d’emblée satisfaisant et la patiente ne devra pas recourir à deux interventions distinctes.

Certes, les femmes se retrouveront avec des seins plus petits, mais, plus fermes.

Les commentaires sont fermés.


error: Content is protected !!