La liposuccion pour se débarrasser de la culotte de cheval

16/11/2015 | | CHIRURGIE ESTHETIQUE

Malgré vos efforts de régime alimentaire saint et une activité sportive régulière, vous constatez que votre culotte de cheval refuse de disparaitre. Malheureusement, ceci est tout à fait normal étant donné qu’avec l’âge et les fluctuations de poids durant les années précédentes, votre peau perd de son élasticité, vos muscles sont moins toniques et il subsiste toujours des amas graisseux récalcitrants.

Pour vous, la solution peut se retrouver dans la chirurgie esthétique. Plus spécifiquement, la liposuccion. En effet, il s’agit du deuxième type d’intervention de chirurgie esthétique après la mammoplastie et elle connait de plus en plus d’adeptes. Son concept est simple : la destruction locale des cellules adipeuses et l’absorption de leur contenu.

liposuccion culotte cheval

Suis-je candidate à la liposuccion pour me débarrasser de la culotte de cheval ?

Bien sûr, en considérant la liposuccion, il faut savoir si vous n’avez pas de contre-indications à la réalisation de cette intervention. Elle est formellement déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, mais aussi à celles ayant des troubles importants de la circulation.

De plus, l’opération est déconseillée si vous êtes atteintes d’obésité, de troubles de la coagulation et de la cicatrisation.

Que va faire le chirurgien pour m’enlever la culotte de cheval ?

Généralement, enlever la culotte de cheval passe par deux étapes : une liposuccion et un lifting de la peau. En effet, le chirurgien va procéder à la liposuccion des faces extérieures des cuisses avec la canule. Après cela, il va enlever l’excédent de peau, l’étirer. De plus, le chirurgien procèdera à la remise en tension des muscles pour donner plus de fermeté aux cuisses. Une technique complémentaire consiste à rincer la zone traitée par la liposuccion par une solution d’anesthésique et d’adrénaline pour accentuer l’effet raffermissant.

Comme pour toute liposuccion, les incision qui seront faites au niveau des cuisses seront minuscules. Elles font moins d’un centimètre. De ce fait, elles seront bien cachées et resteront discrètes.

Des conseils pour un meilleur résultat

Afin d’obtenir un meilleur résultat et oublier votre culotte de cheval au plus vite, il faut suivre quelques règles durant votre convalescence et après. En effet, il vous faudra porter un panty pendant au moins un mois. Il vous est conseillé de suivre des séances de massage. De plus, un régime équilibré et une activité sportive modérée vont vous assurer un résultat durable.

Finalement, certains médicaments et spécialités de phytothérapie pourront vous être utiles pour atténuer la sensation de jambes lourdes durant votre rétablissement.

Les commentaires sont fermés.


error: Content is protected !!