Comment s’attaquer à la culotte de cheval ?

24/11/2015 | | CHIRURGIE ESTHETIQUE

Les rondeurs récalcitrantes situées autour des hanches ne sont pas toujours un symbole de féminité. Pour certaines femmes, elles constituent une véritable galère !  L’accumulation des amas graisseux à l’arrière des fesses et des cuisses ou communément appelée « culotte de cheval » forment un cauchemar affreux, non seulement pour les femmes en surpoids mais également pour celles qui ont un poids normal.liposuccion-culotte-cheval-tunisie

Ces amas graisseux bien localisés forment des zones durcies, douloureuses au toucher augmentant la peine de celles qui en souffrent. Quelles sont alors les meilleures stratégies pour se débarrasser de la culotte de cheval ?

Liposuccion : Une méthode sans égal

La chirurgie esthétique est une meilleure solution pour se débarrasser des îlots de cellulite, grâce à la liposuccion ou lipoaspiration.

En effet, il s’agit de l’introduction (après anesthésie générale) d’une canule vide sous la peau par un fin orifice cutané, puis aspiration de la graisse excédentaire en effectuant une dépression obtenue à l’aide d’une machine à liposuccion.

Cette intervention dure 2 heures en moyenne, elle est peu douloureuse et peut être calmée par la prise des simples antalgiques. L’hospitalisation dure 24 heures et 70% du résultat est immédiat. Les imperfections (si elles existent) peuvent être traitées par une retouche 6 mois après l’intervention.

La morpholiposculture : une innovation en chirurgie esthétique

            Il s’agit d’une méthode scientifique mise au point en 2006 par une équipe de chirurgiens esthétiques en collaboration avec un bureau d’ingénierie médicale.

Cette pratique consiste à éliminer les graisses sur le visage ou sur le corps. En effet, la zone à traitée est anesthésiée par cryofixation(refroidissement). Ensuite, un liquide hypoosmolaire (physiologique) sera injecté afin de gonfler les cellules adipeuses.

Ces dernières vont être par la suite éclatées par ultrasons internes ou externes. Les séances du traitement varient selon l’étendue des rondeurs (entre 2 et 4 séances) qui seront fixées et mesurées par le médecin esthétique. Les complications de cette technique sont rares voire inexistantes à part quelques ecchymoses.

La liposuccion et la morpholiposculture sont, sans doute, une solution idéale pour se débarrasser de la culotte de cheval qui déforme notre physique, mais il ne faut pas négliger l’importance du sport  et de fitness, d’une alimentation saine ! Eh oui mesdames, ce n’est pas agréable mais c’est nécessaire. Dites adieux alors à la maudite culotte de cheval, à vous la satisfaction d’une silhouette plus stylée et raffinée !

Les commentaires sont fermés.


error: Content is protected !!