Ce bistouri rajeunissant qui lisse la peau du visage et du front

10/10/2017 | | CHIRURGIE ESTHETIQUE

Le but de la chirurgie esthétique faciale est de restaurer la beauté d’un visage et la jeunesse de son expression. Le vieillissement du visage implique des changements de structures anatomiques à trois niveaux : peau ridée, relâchement des tissus sous-jacents, diminution des volumes. Ces imperfections sont à supprimer grâce a un lifting du visage et du front en Tunisie.

Zoom sur le lifting du visage et du front en Tunisie

lifting du visage et du front en TunisieLes effets du vieillissement sont inévitables, souvent le front montre les premiers signes. Le chirurgien repère l’emplacement des imperfections pour prévoir la procédure adéquate pour rafraîchir le visage et obtenir un résultat harmonieux et naturel.

La peau commence à perdre son élasticité. Le soleil, le vent et la traction de la gravité affectent tous le visage, ce qui engendre des rides sur le front. Plusieurs petites incisions sont placées juste derrière la ligne des cheveux. Le chirurgien agit, ensuite, sur les tissus internes pour lisser la peau du front et du visage et éliminer l’excès cutané qui cause le relâchement et les rides.

La récupération après un lifting de visage et du front

Très souvent, des ecchymoses peuvent se produire, mais cela ne dure pas plus de deux semaines environ. A mesure que la récupération progresse, une apparence plus jeune commencera à se développer.

Durant cette période vous pouvez vous laver les cheveux mais soyez particulièrement prudent au niveau de la zone traitée. Toutefois, aucune coloration de cheveux ne doit être utilisée pendant environ 2 mois après la chirurgie.

Les cicatrices à prévoir après un lifting facial

Les cicatrices dépendent de la qualité de la peau du patient et sont placées derrières les oreilles ou près des cheveux. Pendant quelques mois, les traces seront tout à fait visibles, après elles commencent à s’effacer. Parfois, la peau produit un tissu cicatriciel excessif (cicatrice hypertrophique, chéloïde). C’est rare chez les patients caucasiens (blancs), mais un peu plus fréquent chez les patients non caucasiens. Les cicatrices peuvent être douloureuses, surtout pendant la période de récupération.

Laissez un commentaire


error: Content is protected !!