A quel âge recourir à un lifting du visage ?

27/08/2015 | | CHIRURGIE ESTHETIQUE

Rien ne vaut un visage jeune et pétillant, en effet, cette partie du corps considérée dans certaines croyances comme le miroir de l’âme est un atout indispensable pour garantir une réussite sociale et professionnelle.

D’ailleurs c’est la partie du corps qui nous trahi, si on a une parfaite maitrise de nos membres et même de notre rythme cardiaque, il est impossible de masquer les microexpressions qui se dessinent sur le visage.

Malheureusement, les signes du vieillissement cellulaire sont très voyants au niveau du visage, donnant ainsi l’air d’être fatigué, stressé, triste et même en colère.

Ainsi le visage n’arrive plus à réfléchir notre âme.

Heureusement, le domaine de la chirurgie esthétique a développé une technique qui permet de repousser ces signes et de faire gagner au visage jusqu’à 8 ans.

Cependant le lifting du visage en Tunisie, ne peut être indiqué à tout âge.lifting chirurgie esthétique visage Tunisie

Existe-t-il une limite d’âge pour un lifting du visage ?

Théoriquement, l’opération peut être indiquée à n’importe quel âge.

En effet, le facteur le plus important c’est l’état de santé du patient, s’il a la cinquantaine et qu’il souffre de plusieurs problèmes qui contre indiquent une intervention chirurgicale, le lifting ne sera pas indiqué et inversement, s’il a soixante-dix ans et qu’il est en bonne santé, il est possible de recourir à un traitement chirurgical.

Mais, un lifting du visage ne doit être pratiqué qu’à partir de 50 ans.

Il est donc difficile d’identifier une tranche d’âge précise pour la pratique de cette technique.

De façon générale on peut dire qu’elle est possible à partir du moment où les signes de la vieillisse  commencent à se développer tels que la diminution de l’audition ainsi que la chute de l’acuité visuelle.

Le lifting du visage n’est donc pas un recours de première instance, à l’apparition des signes du vieillissement cellulaires (rides, plis, poches…) il faut commencer par des soins moins invasives tels que les injections de toxine botulique ou d’acide hyaluronique, et/ou le recours aux peelings et à la mésothérapie.

 

Les commentaires sont fermés.


error: Content is protected !!