À savoir avant une augmentation mammaire

chirurgie mammaire Tunisie

Comment se déroule la consultation préopératoire ?

Le chirurgien plasticien se base sur le dossier médical constitué avec Clinique Esthétique Tunisie pour connaître les antécédents médicaux de la patiente (hypertension, diabète, cancers dans la famille, etc.) et, lors de la consultation préopératoire, il s’enquiert auprès d’elle pour savoir ce qui lui déplaît au niveau de sa poitrine, ainsi que ce qu’elle souhaite avoir en matière de résultat.
Le praticien examine ensuite la patiente quant à sa morphologie, sa poitrine et ce, en prenant des mesures précises, en procédant à la palpation et en déterminant la qualité de peau. Des photos médicales des seins sont ensuite réalisées. réduction mammaire

Combien coûte le séjour médical ?

Si, en France, le coût de l’augmentation mammaire varie, selon les cas, de 5.000 euros à 10.000 euros, le séjour entier de chirurgie esthétique en Tunisie, entre l’hospitalisation dans l’une des meilleures cliniques, l’intervention avec le chirurgien et le séjour à l’hôtel cinq étoiles, ne dépasse pas le tiers des tarifs pratiqués sur l’Hexagone, à conditions et compétences équivalentes.

Pour quelles raisons le chirurgien peut-il refuser l’intervention ?

Dans le cas où la patiente réclame un volume excessif de seins, en disharmonie avec sa morphologie, ou encore lorsque celle-ci refuse de se conformer aux recommandations pré ou postopératoires. Un refus de la part du chirurgien peut aussi être opposé si ce dernier perçoit une réticence quelconque, de la part de la patiente, quant à l’idée de porter un corps étranger, ou encore si celle-ci est mineure.

Faire son choix ?

opération mammaire Tunisie

Afin d’aider la patiente à mieux faire son choix, le chirurgien associe trois méthodes. A savoir, l’usage de prothèses externes glissées dans le soutien-gorge pour évaluer concrètement les attentes de la patiente, le logiciel 3D avant-après qui propose une simulation à partir de ses photographies et enfin les magazines contenant des images de poitrines susceptibles de lui correspondre.

Douleur postopératoire ou non ?

Durant les jours suivant l’intervention, les patientes décrivent souvent des « courbatures » dans les régions de la poitrine et des bras. Sensations moins perçues dans les cas de prothèses placées en avant des muscles pectoraux.
Il faut également savoir que 4 à 6 semaines sans soulever de poids et sans sport sollicitant le haut du corps sont nécessaires à un bon rétablissement, de même qu’une semaine suffit à permettre le retrait des fils de suture.

Devis gratuit maintenant!